#Sourcederevenus : Bricks, l’investissement immo participatif

Bricks 2
Bricks bannière

  • « L’immobilier c’est stable, ça rapporte! C’est sûr! »
  • « L’immobilier, c’est cher! Inaccesible! »


Minute papillon, tu connais Bricks? C’est une plateforme d’investissement immobilier participatif fondée en Avril 2021. Le concept: fractionner le prix d’un immeuble et le mettre à la vente. La vision: démocratiser l’investissement immo.

Ils s’occupent de tout de A à Z: sourcing des biens, évaluation du potentiel, financement du prêt bancaire, acquisisition chez le notaire, gestion du bien et versement des royalties. Un investissement dans la pierre sur un plateau, et on va le voir, bien d’autres surprises…



Mais qui est derrière Bricks.co?

Bricks voit le jour grâce à Cédric O’Neill, le CEO. C’est un entrepreneur possédant un master en finances. Sa famille a en grande partie investi dans l’immobilier. Après avoir déjà monté puis revendu sa boîte dans le bien-être, il apporte une vision long terme et surtout, pas mal d’ambition. En effet, lui et sa société souhaitent révolutionner l’industrie, entreprendre, et bousculer les codes !



Le concept, diviser = accessibilité

Bricks s’intéresse au marché des immeubles de rapport. L’investissement locatif est un moyen de gagner de l’argent en se constituant un patrimoine sur le long terme. Problème, certaines personnes ne peuvent prétendre aux conditions nécessaires à l’obtention d’un bien. Bricks rend accessible à tous les portefeuilles l’investissement dans des immeubles à visée locative, en fractionnant le prix total d’un immeuble en bricks, chacune d’une valeur de 10€.

Un bien d’1 Million d’euros peut ainsi être vendu en portions d’immeuble, qui généreront des bénéfices annuels grâce aux loyers locatifs, généralement autour de 6 à 10% annuel. De plus, les audits réguliers permettent la ré-évaluation des biens (à la baisse comme à la hausse). Le but pour Bricks est en effet d’acheter sous le prix du marché à l’entrée et de bénéficier d’une plus-value à la revente 10 ans après par prise de valeur du bien immobilier.

Bricks utilise aussi l’effet de levier bancaire. Ils avaient commencé avec des immeubles de rapport financés à hauteur de 50% par un prêt et 50% par les fonds d’investisseurs privés (toi et moi). Aujourd’hui, ils financent majoritairement des biens dans leur totalité sans apport, ce qui a pour incidence de diminuer la rentabilité annuelle mais cela reste très correct.

Un bien peut partir en quelques secondes! L’engouement est vraiment incroyable, notamment depuis le reportage officiel de Bricks diffusé sur M6.

image 7
Bricks se rémunère en prenant 10% de la valeur du bien lors de son acquisition et 1% de frais de gestion.

La vision de la société

Dans un souci de facilité d’utilisation, les fiches détaillées pour chaque bien seront mises à jour prochainement. L’application mobile devrait également voir le jour avant fin 2022.

Véritable révolution et petit bijou, la market place intégrée est un système de revente de bricks sur le marché secondaire. Elle illustre parfaitement la volonté de l’entreprise à révolutionner le marché de l’immobilier en le rendant liquide. Chacun peut s’il le souhaite revendre ses parts et disposer ainsi de son argent crédité dans son wallet. Notez qu’il y a des frais d’échange sur chaque transaction.

Dans un futur proche, la société parle de développer sa présence sur la scène internationale. Et à cette allure, ils pourraient bien devenir les prochains leaders de l’industrie! Ils ont déjà obtenu leur 1er bien au Portugal et souhaiteraient se diversifier en Belgique et en Angleterre.

Passage obligé, obtenir une accréditation par l’Autorité des Marchés Financiers. Cela crédibilisera énormément la société en rassurant les différents acteurs à l’international. Les contrats proposés sur les bien changeraient dans la forme et deviendraient des contracts financiers mais le fond resterait le même.

Immeuble Diogo Leote Bricks

Le fiasco de la levée de fonds de Bricks

La levée de fonds représentait une possibilité offerte aux investisseurs à une étape relativement jeune du parcours de l’entreprise de saisir la chance d’investir en elle.

Programmée un an après la création de la société afin de lui permettre de faire grossir son capital de fonds propres, et ainsi légitimer l’acquisition exponentielle de biens auprès des banques, la levée de fonds confère à Bricks une aisance pour se développer sur du long terme, avec notamment une potentielle entrée en bourse et la volonté de s’imposer comme leader du secteur.

On retiendra quand-même 2 choses: la première c’est que la target était de récolter 5 Millions d’euros. Challenge réussit en… 5 secondes! La deuxième c’est qu’ils ont retiré le plafond de cette levée de fonds et qu’elle a atteint la somme incroyable de 20 Millions d’euros.

image 9

Problème, le modèle fiscal de la levée de fond n’était pas basée sur des actions régulées par l’Autorité des Marchés Financiers mais bien sur des contrats en royalties ce qui avait pour but de faciliter la liquidité au niveau de leur marché secondaire.

Cela a vite interpellé des sociétés concurrentes qui se sont plaintes à l’AMF pour concurrence déloyale. Les contrats en royalties ne dépendent pas de l’AMF, mais cette dernière ne voudrait pas avoir sur la dos les plaintes d’investisseurs si la société était amenée à couler. Plus dans un souci de longévité, Bricks accepte alors de régulariser la situation en corrigeant les termes de la levée de fonds qui se retrouve plafonnée à 8 Millions d’euros, limite obligatoire imposée pour ce type d’obligations.

Un contre temps qui à mon sens révèle davantage la volonté de l’entreprise à faire les choses bien. Il est vrai cependant qu’il y a certainement eu un manque de communication.

Réel investissement passif lucratif ou escroquerie?

Personnellement, je trouve que Bricks est plus que legit! La crédibilité de cette entreprise est en hausse, mais l’histoire ne s’arrête pas ici. Alors des erreurs de parcours, certes il y en aura. Je rappelle juste que dans le monde des start-ups, c’est normal de faire des faux pas ici et là. A mon sens, la rigueur du CEO Cédric et son équipe compense largement les écarts. La présence sur les réseaux sociaux est peu envahissante et ponctuelle, les messages sont clairs, les lives d’annonces d’évènements se déroulent dans une ambiance chaleureuse… Pour moi, ça tourne rond tout ça!

En résumé, les points négatifs:

  • Certains comptes ont été gelés car ils ont été payé un excès de royalties auparavant
  • Retard occasionel des ré-évaluations programmées des biens
  • Une concurrence et une régulation qui ralentira peut-être la progression de la société
  • Une société encore très jeune, un regard critique complet impossible

Les points positifs:

  • Le concept: une start-up solution qui démocratise l’investissement immobilier pour toutes les bourses
  • Des éléments tangibles en faveur de sa crédibilité, un engouement énorme pour une société jeune (fondation en Avril 2021) mais surtout rentable depuis le début
  • Des biens à l’international et donc une possibilité en interne de diversifier son portefeuille
  • Des retours entre 6 à 10% par an, crédités sur le e-wallet tous les mois

Je te laisse te faire ton propre avis et partager ton expérience en commentaire! ⬇️



DERNIERS ARTICLES

validus mlm avis

Avis Validus: tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Validus… Bonjour et bienvenue à toi sur cet article de Blog. Validus est une société d’investissement qui fait beaucoup parler d’elle dernièrement. Si tu veux en savoir plus et te faire ton propre avis sur la société Validus, tu es au bon endroit. Peut-être te demandes-tu si c’est une arnaque ou un scam? Peut-on se […]

Time To Thrive Challenge 2022

Resume Challenge Time To Thrive avec Tony Robbins

Le challenge Time To Thrive a été lancé sur les réseaux sociaux via des campagnes publicitaires au cours de l’été 2022. Dean Graziosi et Tony Robbins sont les figures emblèmatiques de ce challenge destiné aux personnes ambitieuses qui veulent lancer leur propre business. C’est la 2ème édition que je vois passer sur les réseaux, la […]

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :